Les aides financières

L’APA :

L’Allocation Personnalisée à l’Autonomie est une allocation destinée aux personnes âgées. Elle vise à permettre à la personne nécessiteuse, hébergée à domicile ou en institution, de couvrir ses frais inhérents à son niveau de dépendance. Elle est délivrée par le conseil général du département d’origine de la personne.
« Pour bénéficier de l’APA, il faut :

 

  • être âgé de 60 ans ou plus,
  • être en manque ou en perte d’autonomie en raison de son état physique ou mental,
  • avoir besoin d’une aide pour l’accomplissement des actes essentiels de la vie ou être dans un état nécessitant une surveillance régulière (groupe 1 à 4 de la grille AGGIR),
  • résider de façon stable et régulière en France,
  • et pour les étrangers, être en séjour légal en France. « 

Source : www.service-public.fr

 

L’ALS

L’Allocation de Logement Sociale est une allocation destinée aux personnes ayant de faibles ressources. Elle a pour vocation de couvrir une partie des frais d’hébergement. Elle est délivrée par la CAF, elle est versée directement au résident sauf si celui-ci dépend de l’aide sociale dans ce cas elle est versée au trésor public.
Pour bénéficier de l’ALS, il faut :

 

  • fournir une attestation de résidence dés l’entrée dans l’établissement.
  • occuper effectivement le logement à titre de résidence principale,
  • vos ressources ne doivent pas dépasser certains plafonds.

 

La RÉDUCTION D’IMPÔT

« Lorsque vous résidez en établissement pour personnes âgées, vous (ou vos obligés alimentaires) pouvez bénéficier de dispositions fiscales avantageuses :
Si vous réglez vos frais d’hébergement en établissement et ne percevez pas l’aide sociale à l’hébergement, vous pouvez alors déclarer le montant de ces dépenses au titre des frais d’hébergement et de dépendance (après déduction de l’APA) et bénéficier ainsi d’une réduction d’impôt. »
Source : www.service-public.fr